www. phytowebarom.be

Je vous invite également à visiter la boutique en ligne de mon époux, artisan-créateur:
www.phytowebarom.be, huiles essentielles et produits d'aromathérapie de qualité à prix bas

mercredi 26 août 2015

Coca-Cola Zéro (ou light): fuyons !!!







Ingrédients: eau gazéifiée; colorant; caramel (E150d); acidifiants, acide phosphorique et citrate de sodium; édulcorants; aspartame et acésulfame-k; extraits végétaux; caféine. Contient une source de phénylalanine

 

En clair, avec eux on a le choix entre devenir gros ou se choper une calamité comme le cancer... 


Le "Coca-Cola zero" contient entre autres:

* un colorant alimentaire : colorant caramel au sulfite d’ammonium (E150d)

Le colorant caramel E150D a été classé « cancérigène possible » par le centre international de recherche sur le cancer.
Ces caramels industriels E150a-d contiennent des résidus toxiques, voire cancérigènes (entre autres du 4-méthylimidazole dans E150c et d) et sont potentiellement productibles à partir de sucre issu d'amidon de maïs transgénique.
On a, entre autres, observé chez l'homme que les caramels ammoniacaux ou sulfite-ammoniacaux ramollissent ou liquéfient les selles et accroissent les mouvements intestinaux.

* des acidifiants comme de l'acide phosphorique (E338)
Par l’acide phosphorique, le phosphore entre dans l'organisme sous forme minérale. S’il y en a trop, cela peut éliminer du calcium osseux menant à de l'ostéoporose
A partir de deux verres de Coca-Cola journalier, le risque d'insuffisance rénale est multiplié par deux.
La façon dont les reins excrètent l'acide phosphorique se fait par liaison avec du calcium provenant des os, ce qui peut provoquer leur porosité et leur fragilité, augmentant ainsi le risque d'ostéoporose.
Exemple: de jeunes adolescentes athlétiques buvant des Colas étaient exposées à cinq fois plus de risques de fracture des os que d'autres filles n'en consommant pas


* des édulcorants :

1. aspartame (E 951)
Les effets secondaires les plus récurrents concernent la dérégulation du poids, la formation de différentes formes de cancer et l'effet sur le cerveau.
Selon l'Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC, France), c'est un cancérigène certain.
Actuellement, on compte 167 effets secondaires qui seraient liés à la consommation d'aspartame, et si l'on rajoute à la liste, qu'aux États-Unis, la hausse des tumeurs du cerveau (+ 6% chez les hommes, + 11% chez les femmes entre 1983 et 1987) coïncide avec la légalisation de l'aspartame, le produit soulève le débat …/…
L'aspartame est étiqueté, donc regardez les emballages ! Attention : "contient de la phénylalanine" veut dire édulcoré à l'aspartame

2. acésulfame-K (E950)
On le soupçonne notamment d'être cancérigène pour l'homme, suite a des cancers observés en tests animaliers.
L'association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC, France) le classe parmi les additifs alimentaires probablement cancérigènes.


* un arôme caféine
"arôme caféine" veut dire "présence de caféine à une teneur inférieure à la valeur précitée" (de 150 mg/l). mais c'est bourré quand même de caféine
Selon https://www.happiness.coca-cola.com (le site de Coca-Cola !) :"Coca-Cola zero sans caféine, c’est une subtile combinaison d’ingrédients restituant le goût d’un Coca-Cola, mais avec zero sucres et zero caféine. "
aussi ceci "la quantité de caféine présente dans Coca-Cola, Coca-Cola light et Coca-Cola zero reste bien inférieure à celle que l’on trouve dans une tasse de café (environ 3 fois moins)."
Ils disent "zéro caféine" et plus bas "bien inférieure".

Et sur l'étiquette: on peut lire  "sans caféine" au recto et "caféine" au verso dans les ingrédients !!!


***********

Seulement on peut aussi arrêter d'en consommer pour des raisons éthiques, car si vous voulez des exemples de scandales sur cette firme autres que ceux que je viens d'évoquer, ça n'en finit plus !

Conditions de travail déplorables dans plusieurs pays; accusations de meurtres, tortures, kidnappings commandité par Coca-Cola sur des leader syndicaux en Colombie et au Guatemala;
Épuisement de nappes phréatiques notamment au Mexique et en Inde (il faut entre trois et neuf litres d'eau pour produire un litre de Coca-Cola !!!); etc...
Les exemples de la nocivité de cette multinationale à travers le monde sont trop nombreux.


***********

Je finirais juste par ce slogan créé par le syndicat national des travailleurs de l'industrie alimentaire Colombien:

Parce que j'aime la vie, je ne bois pas Coca-Cola.


Sources (vaut mieux se protéger !)


2 commentaires:

  1. Je vais transmettre le lien de ton article à ma collègue qui en consomme, matin, midi et soir !
    Deltreylicious

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La pauvre, elle ne va pas rigoler mais je doute qu'elle continue à en boire, du moins autant

      Supprimer